Médias


 

 

ICE FISHING HOT SPOT IN THE OLD PORT

In only the first month of its very first year of operations, the Pêche Blanche Ice Fishing Village offers an icy slice of Quebec winter angling authenticity mere minutes from downtown Montreal, and it would appear that fisher-folk are already hooked…

“Oh, definitely,” enthuses Natalie Émond, vice-president of marketing for Pêche Blanche Ice Fishing Village. “Weekends are quite busy, and we recommend that people make reservations in advance. On a busy weekend day we might have as many as 400 people here.”

It’s a simple matter of location, location, location. Which in this case is the Clock Tower Basin in the historic Old Port, a ten-minute walk from Old Montreal’s Champ de Mars metro station. The proximity is not lost on Pêche Blanche’s rapidly expanding patronage.

“We see real fishermen, the ones who come at 7:30 a.m. and stay all day, but they’re not the norm,” says Émond. “It’s mostly families and tourists, people who would normally take their car and drive an hour and a half in order to go ice fishing.”

“People are mostly fishing perch and walleye, and we had a pike come out last Saturday, which was the first of the season. And a lot of burbot as well.” Er, burbot? “It’s not a very nice looking fish, but apparently it’s very good.”

But can you eat ’em? The answer is yes. And no. While there are several species of fish that are only catch and release – sturgeon, muskellunge and catfish primarily – there are numerous others, including perch, walleye, pike and the aforementioned inglorious burbot, that are yours for the keeping. And to answer the bigger question, yes, they are safe to eat.

“The fish are definitely edible,” says Émond. “[Journalists from] La Presse came and caught a few fish and brought them back to the Université de Montréal to have them analyzed and the mercury in the fish was way, way under the government norms for edibility.”

The Ice Fishing Village is open every day until 8 pm, Sunday to Wednesday, and until 11 pm Thursday to Saturday. And for the nervous among us, have no fear. “The ice is 23-inches thick at the thinnest,” reassures Émond. So no need to worry about taking an impromptu winter swim in the boat basin? “Absolutely not!”

To see the photos, click here!

Le Saint-Laurent au bout de la ligne

 

 

Le village de pêche blanche permet de taquiner le poisson en pleine ville

Les petites cabanes s’alignent sur la glace. Les pieds glissent sur la surface gelée du bassin. Ici et là, des gens rient, d’autres se concentrent, les yeux rivés sur leur ligne. On se croirait sur un lac des Laurentides, mais le paysage urbain en arrière-plan et le fleuve Saint-Laurent qui déferle à une centaine de mètres à peine brisent l’illusion. Le nouveau village de pêche blanche qui s’enracine dans le bassin du Quai de l’Horloge, dans le Vieux-Port de Montréal, permet aux amateurs de pêche sur glace de pratiquer leur passe-temps à deux pas de chez eux.

À quelques minutes du métro Champ-de-Mars, le site de 270 000 pieds carrés accueille, jus qu’au 31 mars, pêcheurs aguerris et curieux en quête de nouvelles expériences à coups de 500 personnes à la fois, au maximum. « Les réservations vont bon train, lance Nathalie Émond, l’une des têtes derrière le projet, un sourire aux lèvres. Dans les prochaines semaines, nous attendons autant des familles que des groupes corporatifs. Et, bientôt, ce sera les groupes scolaires. »

Elle admet qu’il n’y avait pas de véritable demande pour ce genre d’activité dans la métropole avant la création du village, mais le public semblait déjà très réceptif à la veille de l’ouverture, à la mi-janvier. « Les gens aiment cette activité originale, différente de ce qui est proposé normalement l’hiver, en ville. »

Longtemps réservée aux automobilistes à cause de l’éloignement des sites, la pêche sur glace est maintenant accessible aux citadins tous les jours de la saison hivernale, des petites heures du matin jusqu’aux limites du jour - de quoi satisfaire tous les horaires. Et pas besoin d’être un initié : de l’abri à la ligne en passant par les permis, tout est disponible sur place.

Glace et redoux

L’initiateur du projet, Jean Desjardins, guide sur le fleuve depuis quel ques années et pêcheur avéré, cherchait depuis longtemps un lieu pour établir son village de pêche urbain. « Le bassin du Quai de l’Horloge est l’endroit idéal, dit-il en embrassant l’espace du regard. C’est une enclave, il n’y a pas de courant. »

Au coeur de la marina du Yacht Club de Montréal - de qui ils louent l’emplacement -, lui et son équipe ont pu donner naissance à leur projet à l’abri des vagues et des bouleversements aquatiques. « À partir du 26 décembre, juste avant la grosse tempête, on a arrosé et tapé la glace pour qu’elle soit assez épaisse », raconte l’homme au visage rougi par le froid.

Ainsi, les frileux que les escalades du mercure depuis le début de l’hiver inquiéteraient peuvent dormir l’esprit tranquille. La glace est là pour de bon. Selon la Société de sauvetage, l’épaisseur sécuritaire minimale pour taquiner le poisson pendant la saison froide est de quatre pouces. Or, celle du bassin varie déjà entre 14 et 24 pouces.

« Le redoux, c’est ce qu’il y a de mieux pour une glace, explique Jean Desjardins sur un ton rassurant. Ça fait fondre la neige, la véritable ennemie de la glace, et ça crée une croûte compacte. » Ce qui permet de gagner encore quelques pouces quand le thermomètre redescend sous zéro.

Dans la même lignée que la Plage de l’Horloge, qui a vu le jour à l’été 2012, le nouveau village de pêche se veut une occasion pour les Montréalais de se réapproprier leur rive. « Montréal est une île, mais des fois, on se croirait en plein désert ! », lance Nathalie Émond en riant. L’équipe - avec l’aval de la Société du Vieux-Port de Montréal - souhaite que les citadins redécouvrent tranquillement les avantages de se trouver au coeur du Saint-Laurent. « Le mythe du fleuve pollué des années 70 persiste encore aujourd’hui. Mais il y a eu un réel effort au cours des dernières années pour l’assainir. Personnellement, je m’y suis baignée cet été. Et plus d’une fois ! »

Dans cette optique, les dorés, perchaudes et brochets que les pêcheurs attraperont sur le site sont propres à la consommation. Depuis quelques semai nes, le cuistot de l’équipe, Daren Bergeron, du restaurant Fou d’ici prêt-à-manger, propose d’ailleurs aux amateurs de poissons d’apprêter et de déguster leurs prises sur place.

Marc-Olivier rencontre Jean Desjardins, qui est à l’origine du projet de village de pêche sur glace au Vieux-Port. Il en profite pour lui demander quelques conseils.

Vidéo du Vieux-Port de Montréal au village de pêche blanche

Taquiner le poisson dans le vieux!

 


Manon Bourgeois, Le Vieux-Montréal, Montréal

Début janvier 2013, les quais de la marina du Yacht Club de Montréal situés à l’ombre de la Tour de l’Horloge dans le Vieux-Port sont figés dans la glace, mais on y grouille d’activités : une motoneige zigzague dans tous les sens et des hommes chaudement habillés percent des trous un peu partout. Ce branle-bas de combat est le fruit de la persévérance de Jean Desjardins, guide de pêche, qui s’apprête à réaliser un vieux rêve : transformer le Vieux-Montréal en une destination de choix pour la pêche, hiver comme été!

Pêcher l’hiver en ville!

La pêche blanche est un loisir populaire au Québec. Depuis 75 ans, au moins 100 000 Québécois se déplacent chaque année pour aller pêcher sur la glace le poulamon, ou petit poisson des chenaux, à Sainte-Anne-De-La-Pérade. Bonne nouvelle! Désormais les Montréalais n’auront plus à s’éloigner autant pour taquiner le poisson d’hiver. Ils n’auront qu’à prendre le chemin du Vieux-Port, le même qui les conduisait à la plage du Quai de l’horloge l’été dernier.

Pêcher en ville dans le fleuve Saint-Laurent a du sens : la profondeur moyenne des eaux du fleuve est de 8 à 10 mètres, le débit est rapide, et le poisson y est abondant et diversifié. En fait, on y dénombre au moins 53 espèces de poissons le long du tronçon Montréal- Sorel. Parmi ces espèces, plusieurs se réfugient l’hiver dans le bassin du Quai de l’Horloge sous une épaisse couche de glace pouvant atteindre jusqu’à 60 cm : un habitat idéal pour eux!

Du bon poisson à manger!

La qualité de l’eau du fleuve Saint-Laurent où sont déversés des déchets de toutes sortes est constamment remise en question. Pourtant, les pêcheurs sur le fleuve l’été le savent : le poisson y est de qualité, car les eaux ne sont pas aussi contaminées qu’on le pense compte tenu des  forts courants. C’est ce qu’a confirmé le journaliste Tristan Péloquin dans un article de la presse paru le 12 janvier 2013 : la mesure de la concentration de mercure de deux perchaudes pêchées dans le bassin du quai de l’horloge les jours précédant l’ouverture du Village de pêche blanche dans le Vieux-Port, « demeure nettement en dessous de la limite acceptée pour la commercialisation »

Une activité hivernale à pratique en famille!

M. Desjardins et son équipe vous attendent dans le Vieux-Port depuis le 12 janvier 2013, et ce jusqu’au 31 mars. Ils ont installé 11 cabanes de pêche et 24 abris de toile entre les quais où étaient amarrés les bateaux des plaisanciers il n’y a pas si longtemps. Les amateurs de pêche pourront s’adonner à leur sport favori à compter de 7 h le matin, sept jours sur sept, beau temps mauvais temps. La pêche sur glace en ville, dans une tente à l’abri du vent ou dans une cabane chauffée pouvant accommoder jusqu’à 12 personnes est une belle activité à pratiquer en famille. Vous ne serez pas déçus, car « du poisson, il y en a en quantité et des gros», me souligne Nathalie Émond, vice-présidente marketing de Pêche Blanche Vieux-Montréal. Cependant, les quotas de pêche s’appliqueront comme partout ailleurs. Pour protéger la biodiversité et certaines espèces menacées, on aura droit à dix perchaudes, trois dorés et un brochet par séance de pêche. Tout de même, de quoi nourrir une petite famille pour plus d’un repas!

Bonne pêche!

PÊCHE SUR GLACE AU VIEUX-PORT DE MONTRÉAL

 

Depuis le 12 janvier 2013, les amateurs de pêche sur glace peuvent taquiner les poissons au nouveau Village de pêche blanche au Vieux-Port de Montréal dans le bassin du Quai de l’Horloge. Le site peut accueillir plus de 500 personnes à la fois et une quarantaine d’abris chauffés y ont été aménagés (12 fixes et 30 temporaires). Vous pouvez apporter votre nourriture sur place ou en acheter au restaurant. Vous pourrez même y déguster vos prises qui seront apprêtées par le chef Daren Bergeron. Pendant la première fin de semaine d’ouverture, la température était douce, mais l’épaisseur de la glace est restée sécuritaire, variant de 12 à 22 pouces (30 à 56 cm) et près de 500 pêcheurs se sont rendus sur place pour pratiquer leur activité favorite.

Environ 53 espèces de poissons se trouvent dans les eaux du fleuve à cet endroit. Les quotas journaliers de pêche par personne sont les suivants : 3 dorés mesurant entre 37 et 53 cm (15 à 21 pouces), 10 perchaudes, un brochet et aucune limite n’est imposée pour la lotte. Les autres espèces doivent être remises à l’eau. Ce règlement est plus sévère que celui imposé par le Ministère des Ressources naturelles afin de réduire l’impact sur la biodiversité.

Vous devez posséder un permis de pêche valide pour pêcher. Il est possible de se le procurer sur place à partir de 11,68 $. Le Village de pêche blanche devrait rester ouvert jusqu’au 31 mars 2013

Ice Fishing Village at the Old Port

 

Click here to see the article

Travel Destination Bucket List

Who ever would have thought when I was planning my trip to Montreal that I would spend an afternoon ice fishing?  Sure enough, I was introduced to a hugely popular winter experience only minutes away from downtown Montreal and I was impressed.

Opened January 12, 2013, Peche Blanche Vieux Montreal has already been attracting crowds from Montreal and abroad.  In the few hours I was there, I met a family on vacation from France, locals who came out regularly and another group of guys were arriving just as I was leaving!   They have had nearly 5,000 guests since they opened!  I have to say, this Montreal based ice fishing business is off to a great start.  They have only been open for less than 1 month and its popularity is growing!

Pêche Blanche Vieux-Montréal has everything you need to get started on something that is somewhat of a Canadian winter tradition.  Their accessibility makes it perfect for anyone of any ability to get out on the ice and give ice fishing a try.  They are situated right on the edge of the St Lawrence in the Old Montreal Port Marina making this seasonal fishing village literally minutes away from town (it took me less than 15 minutes to walk from my hotel).  In no time, they had me set up with a day fishing license, rods and a bucket with minnows.  I was taken to a pine ice shed (aka: ice shanty) that was the ultimate in comfort.  The smell of fresh cut pine lingered in the hut that was heated with not one, but 2 heaters!  In spite of how cold it was outside, inside I could undo my jacket and take my gloves off!  All the holes were pre-drilled and ready for my fishing line.

I wasn’t sure what I would do if I actually caught a fish but Jean Desjardins, owner and founder, assured me that all I had to do was yell!  They would be there to do all the dirty work!  Even better…they would also package up my fish so that I could take it to one of the local restaurants to have it cooked up for dinner.  They really have thought of everything!

Jean’s passion for fishing is evident as he talks about his business.  He also runs summer fishing tours out on the St Lawrence River.  He wants Montrealers and tourists alike to discover Montreal as a four-season fishing destination and so his dream of opening the Ice Fishing Village in the Old Port was born.  As we sit in the warmth of the ice shanty, Jean shows me the depth charts for the river on his phone and talks about the nuances of fishing for the various fish in the area, including walleye, perch and burbot.  He explains to me that one of the reasons people have been so successful in catching fish within the enclave of his fishing village is that the marina provides a protected environment for the fish with no current compared to further out on the river.  It is the perfect fishing ground.  While it was catch and release for us today, the average catch for walleye has been between 1.5 and 4 pounds.

The fishing village has 30 heated shelters with more space for open air fishing on the ice.  The various shelters can hold groups of 8 – 12 people. Weekends get quite busy – it is recommended to make a reservation.

Early in the season, just like with a skating rink, Jean worked at flooding the surface and creating a solid base of ice for the village.  He had me in stitches over his stories from the Christmas snow storms.  With record snow fall, Jean needed to get the snow packed down and levelled off for the ice village to take shape.  Armed with a group of friends and snow shoes, they spent the days running back and forth, packing down the snow.  It has paid off…the ice is currently a meter thick and it is expected that the village will stay open until the end of March.  It looks like Peche Blanche Vieux Montreal is in for a great season!

Click here to see the photos!

Video on eye visit 4U

Photos du village de pêche blanche

Toutes les photos du village de pêche blanche

Cliquez ici!

 

• Notre expérience
• Services & équipement
• Planifier votre séjour
• Village de pêche blanche
• Photos
• Nous joindre
English version

Site réalisé par Les conceptions web SiteXtra

Pêche blanhe - pêche sur glace

Plus de 25 ans d'expérience en tournois de pêche à l'achigan - En famille, en groupe ou corporatif